Comment apprendre à lâcher prise ?

bien-être

On ressent souvent le besoin de tout contrôler et d’être sur tous les fronts car à la longue, on perd peu à peu en énergie et on s’engouffre lentement dans la dépression. Pour retrouver une certaine sérénité, on apprend à lâcher prise et à mieux gérer son quotidien. Voici quelques conseils à retenir à cet effet pour être heureux.

Pourquoi lâcher-prise ?

lâcher priseQue ce soit sur le plan personnel ou sur le plan professionnel, on a tous en commun certaines préoccupations qui entrainent des culpabilités et empêchent d’accéder à l’épanouissement personnel. On a envie de tout contrôler tant qu’on n’arrive à la fin qu’à s’épuiser et à se disperser. Aussi, pour ne pas sombrer dans un burn-out, il faut penser à lâcher prise et contrairement aux idées reçues, cela ne s’apparente en rien au laxisme. On apprend à mieux gérer la situation, on renonce à tout contrôler, on apprend à déléguer et surtout, on évite de culpabiliser de ne pas arriver à tout faire tout seul. Ce n’est pas le fait de tout maitriser qui va faire qu’on se sentira mieux, on n’y gagnera que de la fatigue, physique et psychologique. De plus, rien ne sert de douter de ses capacités sous prétexte qu’on voit les choses autrement et qu’on ne trouve pas de solutions immédiates à certains problèmes.

En choisissant de lâcher-prise et de relativiser, on peut apprendre à gérer petit à petit ses émotions et on sera moins en proie à la nervosité, à la fatigue et au stress. Dès lors qu’on accepte que l’on puisse déléguer certaines tâches du quotidien, que cela se rapporte au domaine professionnel ou personnel, on arrive à mieux percevoir les choses et à moins ressentir ce sentiment d’insatisfaction omniprésent. On arrête d’être pessimiste et on essaie de déstresser en se disant que tout ne peut pas toujours être sous contrôle et qu’il y a certaines choses qu’on ne pourra pas toujours faire seul sans l’aide de personne.

Comment lâcher prise ?

Il est tout à fait possible d’appliquer le concept du lâcher-prise au quotidien. On commencera par déléguer les tâches ménagères et confier les tâches à faible valeur ajoutée à une femme de ménage à domicile. Elle pourra ainsi se charger du ménage, du repassage, du nettoyage de la maison, du lavage des vitres, mais aussi de l’entretien du jardin si cela rentre dans la liste de ses prestations. On pourra également confier la garde des enfants à une nounou à domicile qui se chargera de récupérer les enfants après l’école, de les emmener à leur activité extrascolaire et de les ramener à la maison jusqu’au retour des parents.

À la maison, on se réserve du temps pour soi, on s’accorde un restau ou une livraison de repas à domicile pendant les jours de flemme et on n’hésite pas à demander de l’aide, que ce soit pour l’entretien de la maison ou pour toute autre chose. Il en va de même dans le domaine professionnel. Rien ne sert de vouloir être sur tous les fronts et de toujours vouloir être sur tous les projets. Si on a déjà plusieurs tâches en cours, il faudra apprendre à dire non si on nous en propose d’autres. Apprendre à lâcher du lest sur certaines choses ou certaines situations, permet non seulement de mieux équilibrer son quotidien, de vivre heureux et d’accéder à une paix intérieure.

Rédigé par
Plus d'articles de Fanny

L’essentiel à savoir sur le traitement plasma

Plasma soufflé ou plasma déporté, autant d’appellations attribuées au traitement plasma. Un...
Lire la suite