Se lancer dans la mode éthique : conseils à retenir

mode ethique1

La mode écologique et éthique connait depuis ces dernières années un vif succès et pour ceux qui souhaitent se mettre à la mode éthique et se créer un dressing responsable, voici quelques conseils à retenir.

Faire le tri dans son dressing

La première chose à faire lorsqu’on souhaite adopter la mode eco-responsable, c’est de faire le grand tri dans son dressing. On met de côté les vêtements qui sont devenus au fil des années trop étriqués ou qui ont tout simplement perdu de leur couleur ou de leur qualité. On se défait également des vêtements qu’on sait qu’on ne portera jamais, mais que l’on garde « au cas où », des vêtements que l’on n’a pas portés durant les 6 derniers mois et des vêtements et autres accessoires qu’on a achetés sur un coup de cœur (ou un coup de tête ?) et qui est finalement resté au fond du placard. Tous les vêtements qui seront mis de côté pourront ensuite être revendus, recyclés ou donnés.

Pour ceux qui choisissent de proposer leurs anciens vêtements et accessoires à la vente, il est intéressant de créer une boutique en ligne ou un site e-commerce sans trop de chichis. L’idée n’est pas de créer un site professionnel, mais un site marchand avec seulement les fonctionnalités de base à savoir un système de paiement et de livraison ainsi que des catégories de produits bien définis. On veillera toutefois à proposer des visuels de bonne qualité et à soigner le design du site pour attirer le maximum de clients. Pour réduire les coûts de la création du site internet marchand, on peut par exemple demander à d’autres copines qui souhaitent se délester d’une partie de leur dressing pour créer un site de vente de vêtements d’occasion à la manière de Vestiaire Collective.

On réinvestit dans des pièces écolos et responsables

boutique friperieLa deuxième étape consiste à remplacer les pièces du dressing par des vêtements et des accessoires responsables. Comme on retrouve actuellement beaucoup de marques éthiques, il sera aisé de trouver des pièces responsables, à ne citer que les basiques qui rentrent dans la liste des intemporels du dressing. L’idée est d’acheter moins, mais surtout, d’acheter mieux et pour ce faire, on ne court pas acheter toutes les dernières tendances et on remplace les vêtements coup de cœur par des vêtements confortables et chics. Dans l’idéal, on ne retiendra que les vêtements réalisés dans un tissu écologique comme le chanvre, le coton biologique, le lin ou encore la percale de coton et on mise sur des pièces avec une coupe intemporelle.

Pour ne pas céder à l’achat compulsif, on évitera d’acheter si on ne trouve pas de pièces à sa taille. On aura déjà toutes acheté des vêtements trop serrés ou trop larges, car on aimait la pièce et qu’on la mettrait « pour plus tard » et finalement, elle restera au fond du placard. Enfin, on essaie de nouvelles modes de consommation comme le recycling et l’upcycling et d’ailleurs, de plus en plus de marques de mode se lancent dans ce secteur en proposant divers articles vestimentaires issus de matières recyclées. On pourra également acheter ses vêtements dans les friperies et les vide-dressing, cela permet de redonner une nouvelle vie à ces vêtements, mais aussi et surtout, de réduire l’impact désastreux de l’industrie textile.

Rédigé par
Plus d'articles de Fanny

Comment organiser un vide-dressing?

Il arrive bien souvent qu’on arrive à une période où les placards...
Lire la suite